Cours de yoga à Bruxelles – Forest – Saint-Gilles – Uccle

Le yoga est un miroir pour nous regarder de l'intérieur. BKS Iyengar


Poster un commentaire

Le psoas, « muscle de l’âme »

Situé au cœur du bassin, et considéré comme un des principaux fléchisseurs de la hanche, le psoas permet au corps de nombreux mouvements et est très important car il contribue à la stabilité du bassin et de la colonne vertébrale. Il assure majoritairement la connexion entre le torse et jambes, rattachant les cuisses à la colonne vertébrale au niveau de l’os de la hanche, il s’étend de la vertèbre T12 à la lombaire L5.

C’est un muscle qui travaille en arrière-plan, qu’on ne ressent pas forcément et qui pourtant influence sur notre posture !

Nous utilisons le psoas pour nous assoir, nous lever, passer de la position couchée à assise, pour marcher, courir, grimper, tourner le torse, etc. Un muscle psoas affaibli ou trop contracté peut être à l’origine d’un grand nombre de maux et de douleurs, notamment de douleurs lombaires ou pelviennes. D’où l’importance d’en prendre soin, en pratiquant certaines postures de yoga, par exemple.

De plus, il est dit qu’étirer et assouplir le psoas peut résoudre les problèmes d’anxiété et d’hypersensibilité ! En effet, ce muscle est considéré comme libérateur des émotions. Il est le reflet de notre état d’esprit de par sa connexion au diaphragme, le muscle de la respiration (le psoas et le diaphragme se fixent tous deux sur le devant des vertèbres lombaires). Il a donc un lien intime avec notre rythme respiratoire, et donc avec notre état émotionnel (car il va de soi que respiration et émotion sont intimement liés) ainsi qu’avec le tronc cérébral mieux connu sous le nom de cerveau reptilien (le tronc cérébral est responsable de plusieurs fonctions dont la régulation de la respiration).

Plus vous serez stressé, plus votre muscle psoas sera tendu, plus votre psoas sera souple, plus vous serez serein!

****
source: Yoga journal et www.pyschologue.net

Le psoas, « muscle de l’âme »