Yoga Eghezee – Perwez – Jodoigne

Le yoga est un miroir pour nous regarder de l'intérieur. BKS Iyengar


Poster un commentaire

La respiration, primordiale dans la pratique du yoga

La pratique du yoga ne s’arrête pas à la réalisation de simples postures (asanas), la respiration est en effet primordiale dans le yoga.

Nous respirons de façon mécanique et inconsciente, en absorbant l’oxygène qui nous est vital et en rejetant le CO2. La respiration et notre état mental sont très liés : vous avez certainement déjà observé que lorsque vous êtes énervés, la respiration s’accélère, est plus saccadée et plus courte et qu’à l’inverse, un état d’esprit calme s’accompagne d’une respiration calme et paisible.

La respiration pratiquée dans le yoga se nomme « Pranayama ». En sanskrit, Pranayama signifie énergie (Prana) et vitalité (Ayama). C’est la pratique du souffle par des exercices qui permettent de maîtriser et d’orienter de manière consciente l’énergie « Prana ».Dans le Hatha yoga, la conscience de la respiration durant la réalisation des asanas est très importante. Les asanas sont toujours associés à une respiration qui les rythme, qui les guide. L’un ne va pas sans l’autre… Cette respiration vous aide à renforcer les muscles alors que vous prenez, tenez ou quittez un asana. La respiration consciente chasse aussi l’agitation pour faire place à un état de sérénité. Quand le mental et la respiration sont en harmonie, les mouvements du souffle sont maîtrisés et contrôlés.

Voici 2 exercices de respiration pratiqués durant le cours de Hatha yoga, avant ou après les asanas :

Anuloma Viloma (la respiration alternée)

C’est un excellent exercice pour équilibrer le système nerveux. Il peut vous calmer lorsque la nervosité vous envahit, vous stimuler lorsque vous vous sentez fatigués et vous recentrer si votre esprit s’égare.Les expirations prolongées entraînent le relâchement des tensions, les profondes inspirations font monter le prana dans le plexus solaire et lorsque vous retenez le souffle, le prana est dirigé vers le 3ième œil, conférant un équilibre mental.

Kapala Bhati (le crâne brillant)

Kapala Bhati se pratique avec des expirations rapides et énergiques. Entre deux expirations, l’inspiration se fait passivement. Cet exercice est aussi classé parmi les kriyas (exercices de nettoyage des organes).De par l’expiration active, Kapala Bhati favorise le rejet de CO2 suivi d’un décrassage de l’organisme.Kapala Bhati augmente aussi la capacité pulmonaire, stimule la circulation sanguine, effectue un massage doux du cœur et nettoie les voies respiratoires dont les fosses nasales. C’est un pranayama énergisant, à pratiquer, par exemple, en cas de fatigue.

53793188_521215554952563_5468778323238715392_n[1]